Prix moyen d’une assurance obsèques

assurance obsèques

Certains affirment que prévoir à l’avance ses propres obsèques en souscrivant à une assurance est un appel direct à la mort ou un superflu de dépenses. D’autres trouvent que c’est un moyen d’épargner sa famille des dépenses exorbitantes pour les funérailles. Quel est le prix moyen d’une assurance obsèques ?

Prix moyen d’une assurance obsèques

Qu’il opte pour un contrat en capital ou en prestations, le souscripteur décide lui-même du montant du capital qu’il souhaite pour financer ses obsèques à condition de respecter un minimum de 1000 €. Mais, le type de funérailles influence directement le capital investi dans l’assurance obsèques : 3000 € en moyenne pour une crémation, 4500 € pour une inhumation. Si l’assuré a de plus souscrit un contrat obsèques en prestation, le montant théorique à payer sera plus élevé car la pompe funèbre responsable de la prestation va livrer un devis détaillé à son client avec les prix des prestations souhaitées et leur total. C’est pourquoi avant de se décider sur un montant à atteindre, il faut connaître les tendances du marché des funérailles.

Prix d’une assurance obsèques et dépenses funéraires

Il arrive souvent que le capital investi soit insuffisant pour assurer la totalité de l’organisation des obsèques surtout dans les détails, et la famille doit couvrir les surplus de dépenses. C’est pour cette raison peut-être que certaines personnes n’hésitent pas à consacrer plus de 20 000 € pour la souscription à cette assurance afin que leurs proches ne puissent dépenser le moindre centime. Quel que soit le montant investi, il contribue déjà à réduire considérablement les dépenses imprévues du décès.

Prix d’une assurance obsèques selon l’âge de souscription

Des cotisations sont obligatoires pour pouvoir atteindre la totalité du montant que vous avez convenu dans votre contrat obsèques. Ces cotisations vont générer des intérêts. Parmi les modes de versements, on distingue la prime temporaire sur 10 à 20 ans et la prime unique qui sont conseillées aux jeunes souscripteurs de moins de 75 ans. Le troisième type de versement qui est la prime viagère est recommandée aux personnes de plus de 75 ans avec prélèvement périodique jusqu’au décès.

Quelques exemples de montants de cotisation pour obtenir un capital de 5000 € :

  • À 55 ans : 37 €/mois pour 10 ans de versement temporaire ou 3400 € en prime unique
  • À 79 ans : 75 €/mois  pour 10 ans ou 4700 € environ en prime unique.

——————————————–

Pour en savoir plus cliquez ici

Plan du site